Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: trucs et astuces ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> les poisson d'eau douce -> les problèmes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
david
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2009
Messages: 112
Localisation: Roubaix
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre
Point(s): 155
Moyenne de points: 1,38

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 13:39 (2009)    Sujet du message: trucs et astuces Répondre en citant

1 Mousse et fougères de Java  
Ces deux plantes sont robustes très appréciées dans un bac communautaire car elles poussent facilement, s'adaptant à la pénombre ou à n'importe quel éclairage. Elles sont également très utiles pour la reproduction notamment lorsque les alevins peuvent se réfugier dans la mousse de Java pour échapper à leur ennemis (Ces prédateurs, trop gros, sont incapables de passer à travers cette mousse). 
              
 
La fougère de Java se compose d'un rhizome horizontale sur lequel pousse, verticalement, des feuilles. Il est à la portée de tous de proliférer cette espèce. En effet, pour réaliser une bouture, il suffit simplement de couper net une partie du rhizome et ensuite de la fixer, à l'aide d'un fil de pêche, à une roche ou autre décor. Les racines adhésives, développées, vont alors épouser le décor.
La mousse de Java se présente sous forme de longs brins entremêlés les uns aux autres. Elle prolifère très rapidement: pour cela, enlevez en une partie tout les mois, à votre guise ! Pour la reproduction, séparez la plante en morceaux. Il est tout à fait inutile de mettre les racines dans le sable (je vous le déconseille). L'inconvénient, c'est que lorsque votre filtre n'est pas assez puissant, la mousse de Java retient les sédiments.2 Les algues
Ah! les algues, les incontournables ennemis de l'aquariophile. Elles envahissent vos vitres, vos plantes.... C'est un problème facilement résolvable mais à condition de bien entretenir son aquarium (se référer à la rubrique "entretien"). En effet, il existe différentes solutions mais il faut avant tout exposer au minimum votre aquarium au soleil (allumez vos néons 10h/jour). La première solution, c'est de nettoyer les vitres toutes les 2 semaines, à l'aide d'une raclette équipée d'un rasoir (couramment vendue dans le commerce). La seconde, c'est d'utiliser les produits dans le commerce tel que Sera Florena (ces traitements sont adaptés à ce genre de situation mais ils peuvent nuire à vos plantes aquatiques). La troisième méthode, est de diminuer le niveau de nitrate et de phosphate dont les algues se nourrissent. Pour vous aider encore plus, introduisez dans votre bac une Cératophylum démersum. Cette plante a la particularité d'absorber les nitrates et de rejeter un produit toxique pour les algues. La dernière méthode que je connaisse est d'acheter un poisson qui se nourrit des algues tel que le sillure cuirassé ou l'ancistrus. A l'avenir, n'exagérez pas l'aération de l'aquarium, diminuez la durée de l'éclairage, ne surdosez pas les engrais, préférez un sol noir à un sol blanc (il ne reflétera pas la lumière), et n'oubliez pas d'ajouter des mangeurs d'algues tel que le Gyrinio.
3 Le surplus d'eau osmosée
Si vous avez trop d'eau osmosée et que vous ne savez pas quoi en faire, surtout ne jetez pas le surplus ou ne le donnez pas à vos plantes vertes car cette eau ne contient aucun sels minéraux. Utilisez la pour faire du repassage (pas de calcaire), du café ou une réserve. Si vous la buvez, je vous préviens, elle n'aura pas de goût !
4 Les escargots
              
 
Le plus souvent, vous faites l'acquisition d'escargots, sans le savoir, en introduisant de nouvelles plantes dans votre aquarium (ils pondent sur les plantes). Garder des escargots dans votre aquarium ne présente, selon moi, qu'un seul avantage: éliminer les algues. Or, ce choix engendre de nombreux désavantages. En effet, ces animaux polluent votre bacs (ils rejettent beaucoup d'excréments), de plus ils se reproduisent rapidement et très fréquemment (lorsque les apports de nourriture sont trop importants), ce qui détruit la beauté de votre aquarium. Dans ce cas là, il faut les éliminer. Pour cela, je vous propose différentes méthodes. La première; c'est d'introduire une feuille de laitue chauffée dans votre bac et de la retirée pleine d'escargots le soir (reproduisez l'opération tout les jours pendant 10 jours). La seconde, c'est d'acheter des poissons dis "mangeurs d'escargots" tel que le Botia Macracantha (Loche Clown). A l'avenir, rincez bien vos nouvelles plantes avant de les immerger et éviter de trop nourrir vos poissons.5 Bac d'élevage temporaire
Il est tout à fait dommage et cruel de laisser grandir des alevins dans des pondeuses ! Dans ces condition, les alevins ne grossissent presque pas et il y a beaucoup de pertes. Vous me direz "j'attend qu'ils grossissent un peu et puis après, je les lâche dans mon bac communautaire" et je vous répondrai "Évitez la sélection naturelle, croyez en mon expérience, très peu d'entre eux survivront, voire aucun, même avec de le mousse de Java. Pour élever des poissons, installez vos alevins dans un bac à part, chauffé et filtré à faible débit. Ou alors, partagez avec une vitre siliconée votre aquarium communautaire en deux.
6 Bac hôpital
Lorsque vous avez un poisson atteint d'une maladie, il est important de l'isoler dans un bac hôpital pour ne pas contaminer les autres et pour économiser le traitement car le bac hôpital sera forcément plus petit que le bac communautaire.
7 Caler un tuyau d'air
Lorsque l'on enterre dans le sable nos tuyaux d'air, ils ont la fâcheuse habitude de remonter à la surface. Pour y remédier, introduisez dans le sable quelques pots de fleur troués (en terre cuite) tout en faisant passer les tuyaux dans les trous. De plus, ces pots forment d'excellents nids de ponte chez certain poissons comme le Discus (ce qui stimule ainsi la reproduction). Attention, veillez à stériliser vos pots (simple précaution).
8 Stimuler la reproduction
 
Divers facteurs contribuent à stimuler la reproduction de vos poissons :
    -L'isolation du couple : pour se reproduire, le couple a besoin de calme, de se sentir en sécurité. Par conséquent, isoler le couple dans un bac à part (en n'y introduisant qu'un poisson de fond tel que le corydoras) afin qu'il soit à l'abris des gêneurs.
    -L'entretien optimal du bac : Respectez les conditions d'entretien (se référer à la rubrique "entretien" et surtout effectuez couramment des changement d'eau.
    -Les conditions de maintenance de l'espèce : respectez les conditions de maintenance propre à l'espèce en se référant à la rubrique "fiches poissons".
    -Le choix du décor : Sélectionnez le lieu de ponte propre à l'espèce. Pour les cichlidés, introduisez des pots en terre cuite (renversés), des pierres plates, du gravier, évitez les plantes excepté pour le scalaire car c'est son lieu de ponte. Pour les ovipares, ajoutez de nombreuses plantes (mousses et fougères de Java pour que les alevins se cachent de leurs parents) et plantes flottantes, et du sable. Pour les characidés (et barbus), pas de graviers pas de pots de fleurs avec des plantes buissonneuses.
 
P.S. : Pour plus d'information pour la reproduction selon les espèces, référerez-vous à la rubrique "reproduction" !9 Rincer la nourriture congelée
La nourriture congelée est la nourriture la plus facile à donner à vos poissons car elle très riche et constitue un aliment de qualité. Cependant, cette nourriture nécessite une précaution d'utilisation : être rincée. Car, d'une part, à peine sortie du congélateur, elle peut "brûler" la bouche de vos poissons et, d'autre part elle peut contenir de l'eau polluée. En effet, les producteurs doivent reproduire les mêmes biotopes naturel des animaux (daphnies, cyclopes...) pour qu'ils puissent proliférer sachant qu'ils vivent dans les milieux pollués (sorties d'égouts...). Pour remédier à tout cela, il faut décongeler les aliments puis les rincer à l'eau froide en utilisant des tamis à artémias (pour les petites proies tel que les daphnies) ou des passoires à lait (pour les grosses proies tel que les larves de moustique). Distribuez ensuite le tout à vos poissons.
10 Réduire le taux de nitrate
Le nitrate est un facteur à ne pas négliger dans le monde de l'aquariophilie. Pour maintenir des poissons dans un aquarium, il est important de respecter les conditions de maintenance (se référer à leur fiche technique respective). En ce qui concerne les particularités du nitrate, cliquez ici.
Passons maintenant à notre astuce. Tout d'abord, effectuer un changement partiel (1/3) et régulier de l'eau ainsi qu'un nettoyage complet du filtre. Il serait préférable d'utiliser des filtres bactériens. Ensuite, veillez à adapter la quantité et la qualité de nourritures spécifiques à chaque poisson et à entretenir votre sol propre (aspirateur de déchets). Pour finir, n'hésitez pas à enrichir votre aquarium de plantes dépourvues d'algues.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Mai - 13:39 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> les poisson d'eau douce -> les problèmes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com