Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: point blancs ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> les poisson de mer -> les maladie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
david
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2009
Messages: 112
Localisation: Roubaix
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre
Point(s): 155
Moyenne de points: 1,38

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 03:14 (2009)    Sujet du message: point blancs Répondre en citant

(1) apparition d'une multitude de points blancs (environ 1mm) de la taille de de grains de sel ou de sucre apparaissant d'abord sur les écailles puis un peu partout.
(2) problèmes respiratoires en cas d'infestation lourde (atteinte des branchies), le poisson reste juste sous la surface; hyper-sécrétion de mucus; le poisson se frotte parfois au décor. Le poisson atteint s'isole du reste du groupe.


Maladie des points blancs (Ichthyophthiriasis) 
Symptôme principal : multitude de points blancs (environ 1 à 1,5 mm) ressemblant à des grains de sel ou de sucre apparaissant sur les écailles. Il s'agit de kystes dans lequel se développent les parasites : ceux-ci quitteront leur hôte arrivés à l'âge adulte, tomberont au sol et trouveront alors d'autres hôtes (à défaut, il meurent rapidement).
Attention à ne pas confondre ces symptômes avec ceux de la maladie du velours (lien en bas de page) : les points de la "maladie du velours sont absolument minuscules (dix fois plus petits environ) et peu espacés, donnant à la peau l'apparence du velours, leur couleur allant du jaunâtre au verdâtre selon l'éclairage. 
Symptômes secondaires : problèmes respiratoires en cas d'infestation lourde (atteinte des branchies); mouvement accéléré des branchies; hyper-sécrétion de mucus; apathie. 
Causes directes : ichthyophthyriasis (protozoaire) 
Facteurs favorisants : changements brusques de température (par exemple changements d'eau avec une eau beaucoup trop froide), facteurs de stress (mauvais transport ou mauvaise acclimatation). 
Contagieux : très (mieux vaut traiter l'ensemble de l'aquarium). 
Gravité : traitement parfois long mais généralement pas trop ardu à condition de le commencer suffisamment tôt. Il est vivement conseillé de traiter l'ensemble du bac et de respecter strictement la durée préconisée de traitement car la réussite dépend de l'élimination des parasites libres (lorsqu'ils s'échappent du tégument et partent à la recherche d'un hôte, ils sont alors seulement vulnérables). Des souches résistantes aux traitements actuels seraient malheureusement apparues récemment. 
Occurence : problème assez courant. Les parasites peuvent être introduits par de nouveaux arrivants mais aussi par des plantes.
C'est après un stress important (variations excessives de la température, manque d'oxygène, détérioration de la qualité de l'eau ...) que le parasite aura le plus de chances d'infecter le(s) poisson(s). Cela explique que les nouveaux arrivants en sont plus souvent victimes que des poissons établis depuis longtemps et qui ont même pu développer une relative immunité. Des changements d'eau avec de l'eau trop froide pourraient aussi favoriser l'infection par les parasites : il est donc recommandé de faire correspondre du mieux qu'on peut la température de l'eau de renouvellement et celle du bac. 
Traitements : produits du commerce (eSha Exit™, Sera Costapur™, Tetra Contraspot™, Punktol™ de JBL, Interpet n°6™, Cuprazin™ de Waterlife, ou à défaut bleu de méthylène (attention car ce dernier peut affecter les plantes et les bactéries du filtre).
 
/-/ 1 photo en bas de page /-/  
  
L'ajout de sel pour aquarium (1 cuillérée à table pour 15 à 20 litres) peut faciliter le traitement en limitant la prolifération du parasite et ajouter des electrolytes rétablissant la régulation osmotique. Attention à ne pas surdoser le sel en aquarium : IL NE S'EVAPORE PAS (après un changement d'eau, il ne faut donc rajouter que la dose correspondante au volume d'eau qui vient d'être changé. Attention également : certaines espèces de poissons (espèces dites "sans écailles" notamment) ainsi que les invertébrés y sont très intolérantes. Quand le traitement est terminé, des changements d'eau partiels permettront d'éliminer progressivement le sel. 
On conseille généralement d'augmenter momentanément et graduellement la température du bac de deux à trois degrés pendant la durée du traitement afin d'accélérer effet le cycle de vie du parasite. 
Appliquer une hygiène rigoureuse peut permettre d'éviter la réapparition de cette maladie. 
Chez le poisson rouge, attention à ne pas confondre ces symptômes avec les "points de noce" du poisson rouge mâle (poignée de points blancs qui apparaissent pour une courte durée à l'arrière de la tête et sur les nageoires pectorales (aucun autre symptôme associé). 
  
 
Poisson rouge infesté par les points blancs 


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Juin - 03:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> les poisson de mer -> les maladie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com